Quand commencer à planter pour le printemps ?

Jardiner est un passe-temps convoité par bon nombre de personnes. Adultes et enfants, tous trouvent un certain plaisir dans l’entretien et la plantation de fleurs. Activité très prisée, surtout chez les personnes d’un certain âge, le jardinage est apaisant et requiert un minimum de savoir-faire avec la nature. Les graines plantées en hiver ne seront pas celles qui vont être plantées en été, ni au printemps d’ailleurs. Pour pouvoir planter son jardin au printemps, il faut d’ores et déjà savoir le moment optimal pour une poussée favorable. Mais aussi, il est important de connaître les préparatifs à faire pour un beau jardin au printemps.

Le moment propice pour planter son jardin

Pour avoir un bel espace vert en printemps, la plantation doit se faire quelque temps après l’hiver. En effet, il fait laisser passer le froid et attendre que le soleil liquéfie tout le gel pour que les bourgeons puissent se former. En temps normal, il est préférable de planter les fleurs et herbes entre la fin du mois de février et début mars. C’est cet intervalle qui est jugé plus adéquat à la transformation des graines en petites pousses. Le fait de planter son jardin au printemps n’est pas une activité à n’importe quel moment. Il existe un certain planning sur la plantation en elle-même.

Pourquoi faut-il le faire à cette période ?

Une plante est un être vivant. Comme tout autre être vivant, elle a besoin d’être nourrie, entretenue et abritée. Elle a donc besoin que ses besoins soient comblés pour assurer sa croissance. Le climat offert par mère nature vers la période fin février à début mars est l’idéal pour faire pousser ses végétaux. Avec de la terre humide, remplie de protéines et un soleil éblouissant à longueur de journée, les plantes vertes sont à leur aise pour s’élever au-dessus du sol. Le principal est que la plantation doit être faite après un départ définitif de l’hiver. Si le climat laisse encore des traces de gel, cela s’avérera catastrophique pour les jeunes pousses vertes.

Ne pas oublier de préparer le terrain avant de planter

Pour permettre aux plantations de printemps de bien pousser, il faut primordialement s’assurer que l’endroit où elles séjourneront soit disponible. Si l’emplacement est trop encombré de débris et d’autres éléments inutiles à la nutrition des plantes, cela peut affecter la santé de vos fines herbes et fleurs. Un espace aéré est fortement recommandé puisque pour grandir en toute liberté, l’espace est une condition à respecter. L’aménagement est ainsi une tâche importante à ne pas oublier pour planter son jardin au printemps.

Comment choisir sa mangeoire à oiseaux ?
Tout savoir sur la piscine intérieure !